itinéraires sans fond(s)

titre-ISF

présentation

Itinéraire sans fond(s) est une création née du désir
de parler de l’exode comme phénomène de société,
de l’homme dans son déracinement psychique et physique, d’en explorer sa nature, de se poser les questions fondamentales de l’altérité, de l’identité…
et aussi de mettre en exergue la prodigieuse
aptitude à vivre de l’être.

Un lieu retiré, des boîtes de conserve par dizaines et sous la lumière pâle d’ampoules dénudées, dix personnages lunaires qui s’évertuent à vouloir raconter leur histoire à travers quelques objets qu’ils transportent dans une boîte à chaussures, unique témoignage d’un passé révolu.
Ici nous sommes ailleurs et partout en même temps. Ce qu’ils fuient, vous le saurez à peine et peut-être ne le comprendrez vous pas, tant les causes sont diverses et les expériences disparates.
Mais vous entrerez de plein pied dans ce qu’ils vivent, avec vos propres doutes et vos propres illusions. Parce que le temps du spectacle, vous ferez malgré tout partie du voyage.

distribution

un spectacle de Barthélemy Bompard
écrit par Barthélemy Bompard & Sandrine Roche
mise en scène et direction d’acteurs Barthélemy Bompard
œil extérieur Hervé Lebeau

inventé et interprété par Eric Blouet, Thérèse Bosc, Barthélemy Bompard, Jean-Pierre Charron, Stéphane Civet, Céline Damiron, Marie-Pascale Grenier, Gabriel Levasseur, Cyril Levi-Provençal, Dominique Moysan, Judith Thiébaut

direction musicale Gabriel Levasseur
création des décors Dominique Moysan
costumes Marie-Cécile Winling
technique David Antore & Djamel Djerboua

merci à Marie Vayssière pour sa précieuse participation

aides à la création et soutiens

“Itinéraire sans fond(s)” est une coproduction Scène nationale d’Annecy, Amiens Métropole - Le Hangar, Les Pronomade(s) en Haute-Garonne, Festival international de théâtre de rue d’Aurillac, Culture Commune - scène nationale de Loos-en-Gohelle, Lieux publics - Centre National de Création des Arts de la Rue, l’Atelier 231 - Sotteville-lès-Rouen, l’Abattoir de Chalon-sur-Saône, Kumulus et de l’Association Beaumarchais. (Barthélemy Bompard et Sandrine Roche ont reçu le prix Beaumarchais pour l’écriture de ce spectacle)

Avec le soutien de la D.M.D.T.S., de la D.R.A.C. Rhône-Alpes, de l’AFAA, de la Région Rhône-Alpes, du Centre Culturel français de Belgrade, du Centre Culturel français de Skopje et du Service de Coopération et d’Action Culturelle de Tirana.

vidéo  photos

vidéo "Itinéraire sans fond(s)" - Marc Guiochet - 13'57

itinéraire sans fond(s)
itinéraire sans fond(s) itinéraire sans fond(s)
itinéraire sans fond(s) itinéraire sans fond(s) itinéraire sans fond(s)
itinéraire sans fond(s)    

extraits de presse

Bizarroide

I.B.

Itinéraire sans fond(s) quelques mots pour vous remercier
Quelques mots pour vous témoigner notre reconnaissance, comédiens et comédiennes de Kumulus, de nous avoir montré, donné à voir et à vivre, cette réalité-là, crue, brutale, violente. Celle de tous ces gens que l’on observe à longueur de soirées (images désormais anodines de notre quotidien télévisuel) ; nous, bien au chaud, calés dans les cousins moelleux de notre canapé ; eux parqués sous les tentes de la Croix Rouge, ou effondrés au pied de leur habitation réduite en ruines, éplorés ou le regard absent. « Comment vous appelez-vous ? Quel âge avez-vous ? C’est pour la télévision… ». Merci d’avoir dénoncé la banalisation de ces drames humains, étalés sans égards à la une des médias. D’avoir pointé du doigt l’indécence de notre comportement. D’avoir donné un nom à ces hommes et ces femmes.
Merci à toi de m’avoir ouvert ta boîte et ton cœur, de m’avoir livré sans retenue ta détresse de mère désenfantée, de m’avoir permis de fouiller les gravats de ton être. Merci à toi, Sergio, pour ton regard pétillant et ému, tel celui d’un gosse, à la caresse de l’écharpe brodée par ton épouse, abandonnée malgré toi au pays, ou disparue elle aussi sous l’effondrement d’un pan de ton passé ? Plus encore que la tristesse de vos histoires personnelles, nous retiendrons de cette soirée passée auprès de vous l’intensité de vos regards, la chaleur de vos présences et de vos chants, une incroyable volonté de vivre… et un sens de la fête inébranlable (que penser d’autre de l’inattendu pas de danse auquel vous nous aviez conviés ?) ! Soyez assurés que nous garderons de votre passage à Charleroi un souvenir prégnant et ému.


Le Monde

Catherine Bédarida

Rendez-vous à la gare d’Aurillac pour un voyage amer avec la compagnie Kumulus. C’est dans ce non-lieu de voies ferrées à l’abandon, de passerelles désertes qu’elle présente Itinéraire sans fond(s), création inspirée des exodes actuels de réfugiés et de clandestins. Comme eux, acteurs et spectateurs déambulent dans ces lieux abandonnés, seul espace accessible à ces hommes et femmes rejetés de partout. Dans un grommelot aux sonorités slaves, ils racontent ce qu’ils ont perdu, ils disent leurs espoirs, ils pleurent, ils chantent ou se chauffent à la flamme d’un maigre feu.
Chacun transporte une boîte dans laquelle il a jeté ses biens précieux avant de fuir – une paire de chaussures, un peu de terre, une poupée. Eclatée en plusieurs lieux, la troupe oblige les spectateurs à errer à sa suite et à se retrouver en petits groupes à l’écoute d’un ou deux comédiens qui exhibent leurs trophées intimes.


fiche technique

fiche technique (évolutive)

14 personnes en tournée dont 10 comédiens, un metteur en scène, deux techniciens et une chargée de production.

matériel fourni

Un grillage de 150 à 200 m de long et des lampadaires

matériel nécessaire

10 palettes en bois (pas d’aggloméré)
Si l'on joue sur du bitume, prévoir 10 pelles de sable.
3 rallonges électriques de 50 m (30 ampères)
4 extincteurs
Branchement électrique (si possible)

espace scénique nécessaire

« No man’s land », en bordure de ville par ex : gare désaffectée,
forêt, voie de chemin de fer, carrière, friche industrielle…
Prévoir un espace qui puisse accueillir cette longueur, espace scénique : 30m/20m
Prévoir le transport du public (jauge : 200 personnes) jusqu’au lieu de représentation en fonction de l’éloignement de celui-ci ainsi qu’un lieu de rendez-vous pour le public, situé à 300 m environ du lieu de représentation
Accès poids lourd 12 T
Repérage indispensable (devis sur demande)

montage

Montage la veille (entre 9 h et midi) de la représentation

personnel nécessaire

Deux personnes supplémentaires nécessaires au montage et au démontage du décor

planning de jeu

Spectacle nocturne, durée : environ 1h45

loges

À proximité pour 11 personnes (50 m2) avec douches, toilettes, tables, chaises et miroirs
Catering (sandwichs, eau, fruits, café, thé…) dans les loges avant la représentation
11 grandes bouteilles d’eau

divers

Hébergement calme au centre ville (proche du lieu de jeu) pour 14 personnes

Hôtel 2 étoiles minimum (4 twins, 2 singles et 2 doubles)
arrivée de 2 techniciens l’avant-veille au soir et les 12 autres arrivent veille avant le déjeuner
Hôtel 2 étoiles minimum (4 twins, 2 singles et 2 doubles)
Pour les repas, une personne ne mange pas de produits laitiers

dates passées

En France

Le Channel – Scène Nationale, Calais (62)
Bonlieu – Scène Nationale, Annecy (74)
Festival Coup de Chauffe, Cognac (16)
Espaces Pluriels - Scène conventionnée danse-théâtre, Pau (64)
Le Boulon – Pôle régional des arts de la rue, Vieux Condé (59)
Festival Z’artsUp - Scène Nationale, Béthune (62)
L’Espal – Scène conventionnée, Le Mans (72)
Festival de Chalon dans la Rue - CNAR, Chalon-sur-Saône (71)
Festival international de théâtre de rue d’Aurillac - CNAR, Aurillac (15)
Festival Viva Cité – CNAR, Sotteville-lès-Rouen (76)
Festival Cratère Surfaces - Scène Nationale, Alès (30)
Saison des Pronomade(s) en Haute-Garonne - CNAR, Tournefeuille (31)
et Montréjeau (31)
Festival Les Invites, Villeurbanne (69)
Festival Furies, Châlons-en-Champagne (51)
Festival Art Mixte, Murviel-Lès-Montpellier (34)
Festival Chaud Dehors, Aubagne (13)
Festival Itinérance Rue, Paris (75)
Festival Qu’ils crèvent, les artistes, Clermont (63)
Festival de rue, Ramonville (31)
Festival Fête de la Ville, Amiens (80)
La Rampe - Scène conventionnée danse et musiques, Echirolles (38)
Saison de Quelques p’Arts… le SOAR - Pôle régional de création
et de diffusion des Arts de la Rue
, Annonay (07)


A l’étranger

Festival Tollwood, Munich (Allemagne)
Festival Straßen Theater, Detmold (Allemagne)
Festival No string attached, Mainz (Allemagne)
Festival KIT - Københavns Internationale Teater, Copenhague (Danemark)
Festival Zomer van Antwerpen, Anvers (Belgique)
Festival de Teatro y Artes de Calle, Valladolid (Espagne)
Festival Perspectives, Saarbrucken (Allemagne)
Festival Bis Arts, Charleroi (Belgique)
Festival Les Unes fois d’un soir, Ath (Belgique)

ARI Ext Menu - fr