création 2009

Présentation

Un bourreau, deux hommes, deux femmes. Une mort publique et théâtrale. C’est quatre corps perdus, tendus, suspendus à eux-mêmes qui slamment-squattent-éructent. C’est des voix qui s’arrachent à la mort, qui défient le temps. Paroles ultimes et poings tendus, appel au désordre, rire immense… C’est le cri post-mortem de la liberté qui n’en n’aura jamais fini de dire

Extraits de presse

CASSANDRE
Jean-Jacques Delfour
« Nadège Prugnard et Barthélemy Bompard fabriquèrent un aérolithe énigmatique, saillant et dérangeant. »
« Hachures, anglais mixé, slogans, langage cru, fragments poétiques codés, jeux de mots, un ensemble de procédés chargés de remuer le spectateur, de le bouleverser, de le secouer et de l’emporter dans un flot impétueux de passion poétique et de pulsion politique. »
RUE DU THÉÂTRE
Michel Voiturier
« Une écriture torrentielle, une mise en scène limpide. Le spectacle est fort. Il est sans concession. Il refuse les poncifs de la soumission, de la commercialisation démagogique, du ronronnement culturel. »

Distribution

Un spectacle de Barthélemy Bompard | texte écrit par Nadège Prugnard | interprété par Eric Blouet, Barthélemy Bompard,  Thérèse Bosc, Céline Damiron et Nicolas Quilliard | technique Djamel Djerboua | son Nicolas Gendreau

Aides à la création et soutiens

Aides à la création et soutiens Le Parapluie – Centre international de création artistique à Aurillac.

Photos

Vidéos


Teaser  » les Pendus  » – 2’21
juillet 2010 –  Alice Béthular

Vidéo  » les Pendus  » – 13’41
juillet 2010 –  Alice Béthular